Plonger dans l’Est Mauricien

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


L’Ile Maurice est réputée comme destination de vacances pour plusieurs raisons, la beauté de ses lagons et la diversité de sa faune aquatique ont largement contribué à la légende.

La plongée à l’Ile Maurice est un spectacle d’une intensité rare, le lagon de l’île bénéficie de très nombreux spots qui mélangent la diversité aussi bien technique que sur les souvenirs que vous emporterez des fonds marins.

Mais nombreux sont les plongeurs à venir à l’Ile Maurice, pour allier leur passion avec des vacances de rêve, pourtant peu nombreux sont les plongeurs à se rendre dans l’Est de l’Ile Maurice.

Pourtant le lagon Est de l’île a beaucoup à vous offrir.

Pourquoi plonger dans l’Est ?

Tout d’abord, la côte Est de l’Ile Maurice est la côte qui est le plus soumise aux vents, donc elle freine bien des plongeurs qui ne sont là que pour un temps réduit et comme on le sait la meilleure période pour plonger, de mars à juillet est aussi la période la plus soumise au vent.

Il est donc légitime de ne pas prendre de risque et se diriger vers des plongées dans des lieux, plus protégés. Mais cela permet aussi aujourd’hui de bénéficier de spots de plongée préservés, d’un océan qui découvre l’homme en même temps qu’on le découvre.

La méconnaissance des uns fait le bonheur des autres, les groupes hôteliers situés à l’Est de l’Ile Maurice, ne peuvent passer outre un centre de plongée au sein de leur établissement. Ainsi lorsque vous décidez de plonger à l’Est vous bénéficier d’un encadrement à taille humaine, souvent un plongeur pour un moniteur. De quoi profiter non seulement de cours particuliers mais aussi d’un plaisir partagé. Votre moniteur de plongée aime son métier, mais comme vous il aime se faire plaisir, en réduisant le nombre de participant à une plongée vous pouvez être sur d’aller dans les lieux les plus reculés et profiter d’un spectacle unique.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »